Au moins 43 morts dans un attentat à Azaz dans le nord de la Syrie

Au moins 43 personnes, en majorité des civils, ont été tuées samedi dans l’explosion d’un camion piégé à Azaz, une ville rebelle à la frontière avec la Turquie, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Six rebelles figurent parmi les victimes de la déflagration qui s’est produite sur un marché en face d’un tribunal islamique de cette localité de la province d’Alep, selon l’Observatoire.

L’identification des victimes est rendue difficile car certains corps sont entièrement calcinés, a souligné le directeur de l’OSDH Rami Abdel Rahmane, ajoutant que des dizaines de personnes avaient également été blessées. Une vidéo de la scène montre d’importants nuages de fumée s’élevant d’une rue jonchée de débris métalliques, nettoyée par des bulldozers.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct