Burundi: six arrestations après le meurtre d’un ministre

Six personnes ont été arrêtées après le meurtre du ministre burundais de l’Environnement la semaine dernière, a annoncé samedi le procureur général. Emmanuel Niyonkuru, 54 ans, ministre de l’Eau, de l’Environnement et de la Planification, a été tué par balle peu après minuit le soir du Nouvel an, devenant le premier membre du gouvernement à être assassiné depuis que le Burundi a plongé dans une grave crise politique il y a près de deux ans.

La police a rapidement qualifié ce meurtre d’« assassinat » bien que les raisons de cette attaque n’aient pas été immédiatement clarifiées. Le procureur général Sylvestre Nyandwi a déclaré devant des journalistes que le ministre avait été visé à la tête alors qu’il retournait à son domicile à Bujumbura, la capitale du Burundi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct