Le Belge pour un Etat fort: «Il ne se sent plus protégé», selon l’auteur de «Noir Jaune Blues»

Le Belge pour un Etat fort: «Il ne se sent plus protégé», selon l’auteur de «Noir Jaune Blues»

Vingt ans après l’enquête « Noir Jaune Blues » qui sondait en profondeur une société belge encore marquée par l’Affaire Dutroux, « Le Soir » et la « RTBF » publient une nouvelle analyse qui tente de comprendre ce qui se joue dans la tête et dans le cœur des Belges. L’enquête commanditée par la Fondation « Ceci n’est pas une crise » a été réalisée par Survey&Action et son sociologue Benoît Scheuer.

«  Notre objectif est de mesurer les évolutions. Ce n’est pas un simple sondage d’opinion  », explique le sociologue interrogé au micro de Matin Première. «  Modestement, j’espère que des études comme Noir Jaunes Blues nous permettront de comprendre les lames de fond qui travaillent les sociétés  ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct