«Noir Jaune Blues»: «La Belgique doit garder des forces conservatrices»

Albert (Noir), Pierre (Jaune) et Roger (Rouge) © Le Soir/Mathieu Golinvaux
Albert (Noir), Pierre (Jaune) et Roger (Rouge) © Le Soir/Mathieu Golinvaux - Mathieu GOLINVAUX

Autour de la grande table de la « maison de tous », propriété de la paroisse de Saint-Adrien, ils sont trois : Albert, Pierre et Roger, tous membres de la paroisse. De ce fait, ils se revendiquent tous trois comme catholiques pratiquants. A priori, ils rentraient donc dans la case « traditionaliste » identifiée par Noir Jaune Blues (lire ci-dessous). Toutefois, leurs profils sont bien moins caricaturaux et leurs avis sont bien entendu moins tranchés. Entre eux, ils ne sont d’ailleurs pas toujours tout à fait d’accord.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct