«Noir Jaune Blues»: «Nos élus ne sont pas à la hauteur des enjeux»

Josué a pris l’option de mettre le drapeau belge au pied de l’arbre fruitier, symbole par excellence de la renaissance. © Sylvain Piraux
Josué a pris l’option de mettre le drapeau belge au pied de l’arbre fruitier, symbole par excellence de la renaissance. © Sylvain Piraux

Renaissant. Le terme fait sourire Josué Dusoulier, qui concède cependant très rapidement s’y reconnaître. Psychologue de formation, ce père de famille a d’abord œuvré dans le monde de l’insertion socio-professionnelle. Avant de décider de changer radicalement de vie en 2010. « Je n’étais plus d’accord avec ce système qui n’est qu’un alignement de valeurs, explique Josué au milieu de ses arbres fruitiers. Je voulais retrouver des choses qui avaient un sens pour moi. Sortir du rythme métro-boulot-dodo devenait indispensable car je ne me sentais pas bien. Ça ne me menait nulle part. M’asseoir et regarder ne me convenait pas. Je n’avais pas l’impression de contribuer à créer quelque chose de positif. J’ai dû passer par un burn-out pour avoir le déclic car fuir coûte de l’énergie intérieure parce qu’on ne vit pas avec sa propre cohérence. J’ai donc commencé par arrêter de regarder la télé qui ne m’apportait rien. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct