Le «Mondial des pauvres» profitera bien à la Fifa

Le «Mondial des pauvres» profitera bien à la Fifa

A l’occasion des Globe Soccer Awards, Samuel Eto’o avait chaleureusement exprimé sa gratitude envers le président de la Fifa, Gianni Infantino, pour sa volonté d’élargir la Coupe du monde. « Merci d’ouvrir l’accès de cette manifestation aux pauvres. » Mis en parallèle avec les 600 millions € de bénéfices net projetés avec ce format à 48 en version 16x3, le vocable utilisé par l’ex-international camerounais a fait sourire les opposants du projet. Mais, pour être franc, on comptait ceux-ci sur les doigts d’une main (les Espagnols et les Allemands), et encore. Rien à voir avec la multitude de poignes que le quadragénaire valaisan a serrées ces derniers mois pour défendre sa Coupe du monde XXL. Et sa proposition, Infantino l’a plutôt bien vendue – le conseil avait le choix entre 5 formules de 32 à 48 en passant par 40 – si l’on considère qu’elle a été votée à l’unanimité.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct