Didier Gosuin suite au dossier «Noir Jaune Blues»: «Nous, politiques, sommes en échec»

Didier Gosuin admet  des erreurs.
Didier Gosuin admet des erreurs. - D. Duchesnes.

Il voulait réagir. Didier Gosuin (Défi), ministre bruxellois de l’Economie et de l’Emploi, a sollicité la rédaction du Soir, suite à la publication de l’enquête « Noir Jaune Blues ». Et il faut admettre qu’il est à peu près… le seul homme politique à l’avoir fait. Mis à part les quelques tweets le jour de la première publication et les réactions un peu « encouragées » par notre service politique, les mandataires politiques ne se sont pas pressés au portillon.

Il est vrai que ce sondage les traitait avec assez peu d’égards. 63 % des Belges jugent que notre système politique est globalement en échec. Un Belge sur deux admet qu’il n’irait plus voter si le vote n’était plus obligatoire. Les responsables politiques crédités de 11 % de confiance… Réagir à ce sondage imposait donc pour un politique de balayer franchement devant sa porte.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct