2017 ne sera pas une «année perdue», promet Wouter Beke

Le président des chrétiens démocrates flamands Wouter Beke n’a pas l’intention de voir 2017 devenir une «année perdue» vu la proximité relative des élections, mais plutôt d’en faire une année riche en «accords, résultats et progrès», a-t-il insisté samedi soir lors de la réception de Nouvel an du parti à Anvers. «2017 sera l’année de la vérité», a-t-il affirmé.

Après une année écoulée marquée par les attentats, le Brexit ou encore l’élection de Donald Trump, M. Beke se refuse à rajouter davantage d’angoisse durant l’année nouvelle. «Faisons de 2017 une année où ce n’est pas la peur, où ce ne sont pas les terroristes, les populistes, qui déterminent notre trajectoire.»

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Politique