Un train serbe provoque une flambée de tension entre Belgrade et Pristina

Un train, décoré aux couleurs du drapeau serbe et portant l’inscription «le Kosovo est la Serbie», parti samedi de Belgrade vers le Kosovo, a finalement été stoppé sur décision du Premier ministre serbe, Aleksandar Vucic, en raison des tensions suscitées par le convoi.

Le convoi était attendu côté kosovar par plusieurs dizaines de membres d’une unité spéciale de la police. Il s’est arrêté avant la frontière, à Raska, dernière localité en territoire serbe. «J’ai décidé d’arrêter le train à Raska pour éviter un conflit et préserver les vies», a déclaré le Premier ministre serbe lors d’un point de presse à Belgrade.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Monde