«On ne risque plus nos vies»

Le dernier roman de Grégoire Delacourt est «
un concentré d’émotions
» d’après ses propres mots. © Emmanuelle Hauguel
Le dernier roman de Grégoire Delacourt est « un concentré d’émotions » d’après ses propres mots. © Emmanuelle Hauguel - Emmanuelle Hauguel

Grégoire Delacourt est un passionné, un hédoniste. Comme il le dit si bien : «  merde, on n’a qu’une vie et elle est courte, on ne reviendra pas ! ». Danser au bord de l’abîme suit cette idée et s’inspire légèrement de sa vie même s’il ne le clame pas sur les toits. Emmanuelle a tout pour être heureuse, un mari, trois enfants, une belle Villa dans le Nord de la France. Un jour dans une brasserie, la bouche et les lèvres d’un inconnu la bouleverse. Elle ne sait pas pourquoi mais elle est prête à tout quitter pour cet homme. La romance ne va pas se dérouler comme prévu. Comment profiter du bonheur lorsqu’il est encore là ? L’écrivain signe un roman convenu parfois noyé dans les bons sentiments. Il sauve les meubles grâce à un style travaillé. Il ravira les romantiques et amoureux de la vie.

Un livre sur le désir ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct