lesoirimmo

Live by night Le dernier Ben Affleck est trop touffu

live by night cover

Pour sa quatrième réalisation, Ben Affleck adapte pour la deuxième fois un roman noir de Dennis Lehane. A l’inverse du contemporain Gone Baby Gone (2007), Live by Night, se déroule à Boston, au milieu des années 20, et en pleine prohibition. Plutôt fidèle au roman pourtant gigantesque, la caméra suit Joe Coughlin (Affleck) un homme aux dents longues décidé à se faire une place de choix dans la pègre malgré un paternel commissaire adjoint de la ville.

La première partie (la meilleure), assez classique – c’est loin d’être un reproche – propose des scènes bien emballées (une solide poursuite de voitures, fusillades et baston) et reconstitue l’ambiance des speakeasies. Tous les ingrédients sont de la partie comme à l’époque du Scarface de Howard Hawks et de Angels with the dirty faces de Michael Curtis, à qui Affleck rend hommage.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct