Au moins 70 morts après le bombardement d’un camp de déplacés au Nigeria

Au moins 70 morts après le bombardement d’un camp de déplacés au Nigeria

Au moins 70 personnes ont été tuées mardi dans le bombardement par un avion nigérian d’un camp de déplacés du nord-est du Nigeria, a déclaré mercredi le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

«On estime que 70 personnes ont été tuées et plus de cent blessées», dont six volontaires de la Croix-Rouge locale, a affirmé le CICR dans un communiqué, affirmant que ce bilan pouvait encore évoluer.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Monde