2016 est officiellement l’année la plus chaude

Ce qui cause des inondations, comme ici à Paris en juin 2016. © Photo News
Ce qui cause des inondations, comme ici à Paris en juin 2016. © Photo News

C’est officiel, validé, estampillé par l’Organisation météorologique mondiale (OMM) : 2016 aura bien été, à l’échelle globale, l’année la plus chaude depuis l’ère préindustrielle. La température moyenne mondiale – 14ºC – s’est installée à 1,1ºC au-dessus du niveau atteint à la fin du XIXe et 0,83ºC au-dessus de la moyenne 1961-1990.

Plus fort encore, l’année dernière est la troisième année record consécutive ; 2014 et 2015 avaient également explosé le plafond de chaleur. Quinze des seize années les plus chaudes jamais enregistrées ont eu lieu depuis 2001 – la 16e étant 1998, marquée par un Niño très puissant.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Société