13% des conducteurs en délit de fuite sous influence de l’alcool

Treize pour cent des conducteurs poursuivis pour délits de fuite étaient sous l’influence de l’alcool au moment des faits, selon des chiffres pour la période 2011-2015 livrés par le ministre de la Mobilité François Bellot en réponse à une question écrite de la députée Barbara Pas (Vlaams Belang).

Le ministre appuie ses chiffres sur base du nombre condamnations en justice pour ces faits. Entre 2011 et 2015, on a dénombré sur les routes belges quelque 12.500 délits de fuite par an, avec une pointe à 13.153 en 2012. Le nombre de délits de fuite alors que le conducteur était sous influence est, lui, passé de 1.906 cas en 2011 (15,3% du total) à 1.465 en 2014 (11,6%) pour remonter à 1.643 cas en 2015 (13,2%).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct