Voici le plan de la fédération anglaise pour réduire les simulations dans le football

Zlatan Ibrahimovic a déjà dit ce qu’il pensait des simulateurs. ©News
Zlatan Ibrahimovic a déjà dit ce qu’il pensait des simulateurs. ©News

Deux matches de suspension pourraient ainsi être infligés aux footballeurs qui, grâce à une simulation, auraient influencé le cours d’une rencontre.

Un système identique est déjà en place en Ecosse et se montre assez efficace.

« Cela aide le jeu et diminue le nombre de tricheries qui sont très frustrantes, à la fois pour les joueurs et les supporters », a assuré le président de la Fédération écossaise.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Football international