Attaque à la machette à Charleroi: l’une des suspectes libérée par la chambre du conseil

La chambre du conseil de Charleroi a ordonné mercredi la libération de Sabrina Z., l’une des quatre personnes placées sous mandat d’arrêt en décembre dernier dans le dossier de l’attentat à la machette. La détention préventive de son mari, Rezki A., a en revanche été prolongée.

Sabrina Z. et son mari Rezki A., un couple de Farciennois était soupçonné d’avoir fourni l’arme à l’assaillant dont l’acte avait été revendiqué par Daesh. Abdelattif E.A. et Farid L. auraient quant à eux favorisé la radicalisation du terroriste. Ces deux derniers avaient déjà été libérés sans conditions en décembre.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct