Le Parlement européen tente de se remettre de sa gueule de bois

Antonio Tajani a été élu président du Parlement européen. © AFP
Antonio Tajani a été élu président du Parlement européen. © AFP

Au lendemain de la bataille pour la présidence du Parlement européen (PE), pendant laquelle tous les coups étaient permis, les groupes politiques de l’assemblée tentaient, mercredi, d’aller de l’avant.

Mais l’affrontement brutal qui a opposé la gauche et la droite laissera probablement ses stigmates. Focus sur ce qui reste du champ de bataille.

L’aura du Parlement en a pris un coup

Le spectacle qu’ont offert les élus du PE était loin d’être élégant. Les manœuvres politiques ont même parfois été carrément opportunistes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct