Virer le président Trump ? Ce serait une première…

Donald Trump. © Reuters
Donald Trump. © Reuters

La semaine dernière, le site de paris britannique Ladbrokes le donnait « destitué » ou « démissionnaire » avant 2020 avec une cote de 11/10, soit environ une chance sur deux !

La victoire de Donald Trump le 8 novembre dernier reste décidément en travers de la gorge de beaucoup de monde. Après avoir fait recompter les voix dans trois États clefs, ses adversaires se sont pris à rêver qu’assez de grands électeurs mangeraient leur parole pour qu’Hillary Clinton soit finalement déclarée présidente. Mais par une ironie cruelle, après vérification des bulletins de vote, l’écart s’est davantage creusé en faveur de Trump, tandis que les rares défections parmi les grands électeurs se situèrent dans le camp démocrate…

Maintenant que Donald Trump va officiellement s’installer à la Maison-Blanche, les déçus du suffrage universel reportent leurs espoirs sur une destitution plus ou moins rapide, encouragés en cela par certains spécialistes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct