Pas de jetons de présence

A l’heure des polémiques sur le fonctionnement des structures supracommunales, l’eurométropole peut être perçue comme une couche supplémentaire de la lasagne institutionnelle. Avec en toile de fond, la question de la rémunération des élus qui siègent dans ces assemblées. Au sein de l’eurométropole, les choses sont claires : aucun jeton de présence n’est décerné. «  Tous les élus qui siègent tant au sein du bureau (32 membres) que de l’assemblée générale (80 membres) le font bénévolement », explique le directeur. Ce sont les 14 partenaires – Régions, États, Province, Intercommunales… – qui financent entièrement l’institution à parts égales entre la France et la Belgique. L’Europe ne donne pas de subside. Le budget annuel de 1,2 million est principalement destiné au fonctionnement de l’Agence et au financement des projets qu’elle met en place.

Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct