lesoirimmo

Le credo de Donald Trump: «America first», et nous et nous et nous

© Reporters / Abaca
© Reporters / Abaca

A lea jacta est ! Tel César franchissant le Rubicon pour marcher sur la république de Rome, Donald Trump a parachevé, vendredi à 18 heures pile, son assaut lancé sur Washington, couronnant un dessein nourri pendant trente ans : le voilà installé 45e président des Etats-Unis. Exit l’intellectuel charmeur, chantre du multilatéralisme, humble et élégant, pétri au travail social dans les quartiers de Chicago. Place à l’impulsif milliardaire new-yorkais, pouce et poings levés, magnat de l’immobilier, businessman madré, grand manitou de la téléréalité, total novice en politique et imprévisible en diable, au point d’ériger la surprise en mode de gouvernance.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct