Les chiffres douteux du duel Hamon-Valls

© Photo News
© Photo News

La nuit a été courte. A peine grisé ou assommé (c’est selon) par l’issue du premier tour, Benoît Hamon et Manuel Valls ont repris dès l’aube ce lundi le chemin de la campagne. Et comme souvent lors de cette compétition ultra-courte de trois semaines à peine, il passait par les médias. Sur RTL, l’ancien Premier ministre est passé à l’offensive, sortant l’artillerie lourde contre celui à qui on promet déjà la victoire dimanche prochain. « Est-ce que la gauche renonce à gouverner ? Est-ce que la gauche, c’est plus d’impôts, plus de déficit, est-ce que c’est cette conception du travail ? », a-t-il attaqué en visant le revenu universel, la mesure phare promise par Benoît Hamon. Celui-ci l’a renvoyé dans les cordes. « Mon projet n’a rien d’utopiste. Je ne veux pas laisser à mes filles un monde invivable », s’est défendu Benoît Hamon.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct