Angle mort Ambitieux thriller

<span>Angle mort</span> Ambitieux thriller

Trois ans après La marche, Nabil Ben Yadir revient avec Angle mort ( Dode Hoek). Un troisième long-métrage pour le réalisateur des Barons et un premier film flamand, tourné en néerlandais. Un choix audacieux en lien direct avec le sujet traité.

Le film met en effet en scène l’histoire de Jan Verbeeck (Peter Van den Begin, acteur flamand devenu incontournable des deux côtés de la frontière linguistique), un commissaire intransigeant de la brigade des stups à Anvers. Réputé comme « M. Tolérance Zéro », il est extrêmement populaire auprès de la population et des médias. Juste avant les élections, il annonce sa démission pour rejoindre le parti d’extrême droite VPV.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct