lesoirimmo

La visite en Belgique de Recep Erdogan suscite un certain embarras

Erdogan en meeting, très contesté, à Hasselt en mai dernier, devant plusieurs milliers d’expatriés.
Erdogan en meeting, très contesté, à Hasselt en mai dernier, devant plusieurs milliers d’expatriés. - Breny.

Il sera reçu diplomatiquement, avec égards et honneurs, mais la venue de Recep Tayyip Erdoğan ne suscite pas moins un certain embarras. En Belgique lundi et mardi prochains pour une visite d’Etat classique doublée d’une inauguration du festival culturel Europalia, le président de la République turque, contrairement à l’usage en pareille circonstance, ne sera pas reçu à l’Hôtel de Ville de Bruxelles à son arrivée. Un peu parce qu’Yvan Mayeur, bourgmestre, se rend ce jour-là en Tunisie pour y rencontrer une série de maires qui ont eu à subir et à combattre le terrorisme. Un peu parce que le même ne souhaite pas forcément dérouler le tapis rouge pour un hôte contesté et contestable politiquement. Yvan Mayeur sera présent lors de l’accueil protocolaire, le lendemain, mardi, à midi, au Palais royal, un incontournable explique-t-on, mais pour le reste, c’est service minimum.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct