Nadal en son jardin (des papillons)

© Photo News.
© Photo News.

Il n’y a pas qu’en finale du dernier Euro de football que les papillons jouent avec les nerfs des stars du sport. On se souvient en effet de cette horde d’insectes envahissant le Stade de France pour brouiller la vue de Cristiano Ronaldo et consorts. Cette fois, C’est Rafael Nadal qui en fait les frais.

L’Espagnol a battu mercredi à Melbourne le Canadien Milos Raonic (6-4, 7-6 (9/7), 6-4). Rafael Nadal accède ainsi aux demi-finales de l’Open d’Australie.

On sait les papillons attirés par la lumière. Pas un hasard donc si le lépidoptère est venu se poser sur le nez de Rafael Nadal : à Melbourne, le 9ème mondial brille à nouveau. « Rafa » a retrouvé sa hargne caractéristique et un service à nouveau dévastateur. Il rencontrera le Bulgare Grigor Dimitrov, tombeur de David Goffin, dans sa première demi-finale de Grand Chelem depuis Roland-Garros en 2014.

Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct