Haino – Dumoulin – Verbruggen The miracles of only one thing

<span>Haino – Dumoulin – Verbruggen</span> The miracles of only one thing

C’est une aciérie. Le bruit des machines, le cri du métal, le son de la chaleur, la clameur des cataractes d’acier fondu qui se déversent, la plainte de l’usine. Keiji Haino à la guitare, aux gongs, à la flûte, à la voix, Jozef Dumoulin au Fender Rhodes et Teun Verbruggen aux drums et à l’électronique font du noise en pleine improvisation.

Dans les deux titres très longs de cet album, « Non-Dark Destinations » et « Hotel Chaika », la tension sourd de ces hurlements. Dans les deux autres, « Snow is frequent, though, light, in winter » et « Tonight », elle s’apaise légèrement, laissant entrevoir des bribes de phrases musicales et des nappes de Fender Rhodes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct