Marcourt sur Publifin: «On cible le PS et on a raison»

«
personne n’imagine donner des rémunérations mensuelles pour quatre réunions par an, cela heurte le sens commun
».
« personne n’imagine donner des rémunérations mensuelles pour quatre réunions par an, cela heurte le sens commun ». - belga

Il est resté discret cette semaine, mais comme Liégeois et proche de bon nombre d’acteurs socialistes de la galaxie Publifin, Jean-Claude Marcourt, ministre wallon de l’Economie, est une personne clé dans les événements qui se jouent. Il est l’invité du Grand Oral RTBF-Le Soir de ce samedi, interrogé par Béatrice Delvaux (Le Soir), Jean-Pierre Jacqmin et Jacques Cremers (RTBF). « Je suis extrêmement triste, dit-il d’entrée de jeu. Je suis triste de constater que malgré beaucoup de réformes il y a encore eu une faille. Le fait que cette faille vienne de ma région m’attriste encore plus. Je suis triste pour les 3.000 familles qui vivent de Nethys parce qu’aujourd’hui l’opprobre vise tout le monde et il est difficile voire impossible de défendre la structure tant l’onde de choc est importante. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct