Pour bâtir son empire, Nethys a privé les communes de plus de 300 millions

© Belga
© Belga

J e suis incapable aujourd’hui de vous expliquer le fonctionnement (de Publifin). Et personne n’en est capable sauf 2 ou 3 personnes ». Une phrase signée Benoît Lutgen (à la RTBF). Le président du CDH assume : il ne comprend rien à la tentaculaire Nethys, filiale opérationnelle de l’intercommunale Publifin. Et il n’est pas le seul. « À part Stéphane Moreau (le patron) et Pol Heyse (le directeur financier), personne ne peut expliquer les flux financiers au sein du groupe », ajoute un employé de la société.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct