Publifin: le scénario de la scission n’a pas la cote

Maxime PREVOT / Paul Magnette / Jean-Claude Marcourt / © Photo News
Maxime PREVOT / Paul Magnette / Jean-Claude Marcourt / © Photo News

Revoir la structure du groupe Publifin-Nethys, tel est désormais le mot d’ordre. Après Paul Magnette, le ministre-président wallon (PS) et Benoît Lutgen, le président du CDH, c’est Jean-Claude Marcourt, ministre wallon de l’Economie, PS et… Liégeois, qui sort du bois.

« Je dis, depuis des années, que la structure intercommunale n’est plus adaptée à un groupe de cette taille. Et, comme Benoît Lutgen l’a dit jeudi et comme Paul Magnette le dit aussi, il faut transformer la structure juridique », explique Jean-Claude Marcourt.

« Je lance un appel à Paul Magnette et à Benoît Lutgen : construisons une entreprise de droit public sui generis et faisons du groupe Nethys un pôle important, car il est profitable, sa valeur est passée de 500 millions il y a dix ans à 3 milliards aujourd’hui »,

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct