Primaire de la gauche: avec Benoît Hamon, une nouvelle page s’ouvre à gauche

© Reuters
© Reuters

La fin ? Non, le début ! Benoît Hamon remporte haut la main la primaire de la gauche. L’ancien député frondeur sur lequel les parieurs n’auraient pas misé un euro il y a deux mois a terrassé Manuel Valls au soir du deuxième tour de la primaire de la gauche. Le chantre du revenu universel l’emporte avec 58,65 % des voix contre 41,35 à l’ancien Premier ministre, qui s’éclipse comme tant d’autres acteurs du pouvoir avant lui dans cette folle course présidentielle. Début novembre, qui aurait pu croire que François Hollande serait hors d’état de concourir et que Nicolas Sarkozy, Alain Juppé et Manuel Valls seraient balayés par un même désir de sortir les sortants ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct