Donald Trump est inapte à présider les Etats-Unis

©Reuters
©Reuters

Il n’y a pas à disserter, il n’y a pas à «  remettre dans le contexte  », il n’y a pas de «  souveraineté  » qui tienne, et non, Messieurs les ministres N-VA, il n’y a pas de «  critère  » légitime à trouver dans cette mesure qui désigne une population comme indésirable, à la manière des étoiles jaunes de jadis.

C’est une évidence : l’interdiction d’entrée aux États-Unis de ressortissants de sept pays, décrétée par le président des États-Unis, est inepte mais surtout extrêmement dangereuse.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct