Entassés «comme de la viande de boucher»

© Polizia di Stato et AFP
© Polizia di Stato et AFP

Les migrants payaient entre 500 et 1.000 euros pour passer en France ou en Autriche, entassés jusqu’à 40 dans des camionnettes, «comme de la viande de boucher», a expliqué au cours d’une conférence de presse la procureure italienne Ilda Boccassini. Les autorités du pays ont annoncé lundi le démantèlement d’un vaste réseau international de passeurs ayant fait passer des centaines de personnes dans des conditions dramatiques vers d’autres pays européens.

Le réseau était composé d’Egyptiens, de Maghrébins, d’Afghans, de Soudanais, d’Albanais, pour la plupart avec des papiers en règle, et, dans une moindre mesure, de Roumains et d’Italiens.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct