L’attentat de Québec écorne l’image du modèle multiculturel canadien

© Reuters
© Reuters

L’attentat perpétré à la mosquée de Québec dimanche soir a fait six morts et plusieurs blessés. L’auteur a été identifié et arrêté. L’un d’eux porte un nom clairement canadien, l’autre serait d’origine marocaine. Leur mobile n’est par contre pas encore connu. Si l’enquête doit donc préciser les circonstances et le mobile, une chose est certaine : c’est bien un lieu de culte musulman qui était visé. Si le Canada est fréquemment vanté comme le bon élève du multiculturalisme, cet attentat est-il la manifestation d’une quelconque contestation de ce modèle ?

Louis-Philippe Lampron est professeur de droit à l’université de Laval, à Québec. Il travaille principalement sur les droits et libertés de la personne ainsi que sur le pluralisme culturel.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct