L’opposition bande ses muscles face à l’Administration Trump

©AFP
©AFP

Depuis New York

Sally Yates savait que son insubordination lui coûterait son poste : en ordonnant à tous les procureurs américains de refuser l’application du décret anti-immigration à l’encontre de sept pays à majorité musulmane, la ministre par intérim de la Justice devait s’attendre à une réplique foudroyante du président Donald Trump. Trois heures après la diffusion de son mémorandum interne, lundi soir, le milliardaire new-yorkais ordonnait son limogeage, dénonçant une « trahison » manifeste et annonçant son remplacement immédiat, avant la confirmation par le Sénat du titulaire potentiel Jeff Sessions.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct