Pourquoi la taxe Caïman est-elle une vraie passoire?

© D.R.
© D.R.

Que cible cette taxe ? Egalement appelée « taxe de transparence », la taxe Caïman, est en vigueur depuis janvier 2015 et le projet a été piloté par le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt (N-VA). Son objectif est de lutter contre les constructions juridiques créées dans des paradis fiscaux par des contribuables belges. Même lorsque le montage est légal, il donne au contribuable un avantage fiscal désormais jugé abusif. Les métaphores sauriennes (ou plus justement crocodiliennes) que la taxe suscite souvent ne doivent pas laisser perdre de vue qu’elle tire son nom de l’un des plus célèbres paradis fiscaux, les Iles Caïmans, situées dans les Caraïbes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Économie