Il y a dix ans dans Le Soir: «L’État dos au mur du son»

Les astreintes liées aux infractions dans le ciel bruxellois seront réclamées par les riverains. © Bruno d’Alimonte
Les astreintes liées aux infractions dans le ciel bruxellois seront réclamées par les riverains. © Bruno d’Alimonte

(article paru le 9 février 2007)

Nouveau tour de carrousel juridique dans la saga du bruit des avions. Ce jeudi, le tribunal de première instance de Bruxelles a donné raison à l’association Bruxelles Air Libre.

Cette dernière a obtenu, dans un jugement qui risque de faire date, de pouvoir se substituer à la Région afin d’obtenir réparation des violations commises dans le ciel de la capitale.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct