Toma Nikiforov: «Pour l’instant,je ne suis pas satisfait de ce que j’ai»

Une certitude : au Crossing Schaerbeek, Toma Nikiforov n’a pas perdu en popularité, que du contraire ! © Dominique Duchesnes.
Une certitude : au Crossing Schaerbeek, Toma Nikiforov n’a pas perdu en popularité, que du contraire ! © Dominique Duchesnes.

L’an dernier, pour sa grande « première » au prestigieux Tournoi de Paris, il avait dû plier bagages après son deuxième combat dans la catégorie des moins de 100 kilos. Ce week-end, à l’AccorHotels Arena de Bercy, Toma Nikiforov espère aller (beaucoup) plus loin et confirmer ainsi le départ de choix qu’il a pris cette saison en s’imposant, le week-end dernier, à l’Open de Visé. Un tournoi de rentrée pour le judoka du Crossing Schaerbeek, qui survenait six semaines à peine après une blessure à la cuisse, où il reconnaît ne pas avoir été parfait mais qui a néanmoins fait du bien à son moral six mois après son douloureux échec olympique. « La machine doit se remettre en route, dit-il. Je n’étais pas encore à mon meilleur niveau, mais c’était le cas pour beaucoup d’autres pour qui c’était aussi la reprise. Il faut que je retrouve toutes mes sensations, que mes points forts reviennent à la surface. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct