Virginie Jouannet: «Toutes les femmes savent cette peur»

Virginie Jouannet est aussi une nègre. © D.R.
Virginie Jouannet est aussi une nègre. © D.R. - D.R.

L’héroïne Jeanne du roman de Virginie Jouannet se réveille allongée chez elle aux côtés de son compagnon en sang, poignardé. Elle souvient juste du moment où elle a quitté son appartement. Interrogée par la police, elle ne sait pas quoi répondre et se sent traquée. Un sentiment renforcé par les appels anonymes qu’elle reçoit chaque semaine. Elle va décider de partir vers le Sud, vers Biarritz. Le Suédois Emil travaille, lui, dans un hôtel en attendant de partir pour ailleurs. Jeanne lui donne une bonne raison de rester. Ce thriller psychologique raconte l’histoire d’une fuite à la fois psychologique et physique.

Vous avez pris quelques années pour écrire « Cavale ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct