Scandales Publifin et Publipart: la course à qui lavera le plus blanc

Scandales Publifin et Publipart: la course à qui lavera le plus blanc

L’affaire Publifin éclabousse désormais le nord du pays : ce week-end, la presse flamande a dévoilé ce qu’on appelle d’ores et déjà le « scandale Publipart », du nom d’un holding semi-public octroyant des primes conséquentes à 17 administrateurs et investissant tous azimuts, y compris dans… les armes chimiques (lire ci-contre). Un holding dans lequel Publifin détient des parts de façon indirecte, via deux autres sociétés (Socofe et Publilec).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct