L’image de l’assassin de l’ambassadeur russe en Turquie remporte le World Press Photo

© EPA
© EPA

Le photographe turc Burhan Ozbilici a remporté le premier prix du World Press Photo pour son image prise le 19 décembre dernier, à Ankara, quelques instants après l’assassinat de l’ambassadeur de Russie en Turquie, Andreï Karlov. On y voit la victime allongée sur le sol et l’auteur des coups de feu, un jeune policier, Mevlüt Mert Altintas, pistolet à la main et doigt pointé vers le ciel, haranguant les témoins et justifiant son acte au nom des habitants de la ville syrienne d’Alep – il sera abattu peu après par les forces de l’ordre.

Les jurés ont salué le courage du photographe d’Associated Press, dont le cliché témoigne à leurs yeux « de la haine de notre époque ». Ces deux points ne se discutent guère. Simplement, au lendemain du drame, Le Soir, comme d’autres médias, avait décidé de ne pas publier sa photo, estimant que l’image de cette violence crue n’apportait rien à l’information – relatée et « décodée » par ailleurs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct