Huit à dix appels par jour au numéro d’alerte de la Stib

© Dominique Rodenbach.
© Dominique Rodenbach.

Lancé le 10 janvier dernier, le numéro 1707 permet aux voyageurs qui empruntent les transports en commun de signaler tout objet ou comportement suspect sur le réseau de la Stib. Un gros mois après son lancement et c’était déjà l’heure du premier bilan, au gré des questions posées ce mardi durant la commission Infrastructure par les députés Céline Delforge (Ecolo) et Ridouane Chahid (PS, qui remplaçait son collègue Jamal Ikazban, absent).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct