Shashia, piégée sur Facebook via sa passion des Pokémons

Les caméras de surveillance ont permis de retracer le parcours de Shashia et de confondre son meurtrier présumé. © D.R.
Les caméras de surveillance ont permis de retracer le parcours de Shashia et de confondre son meurtrier présumé. © D.R. - D.R.

Les avocats d’un jeune Anversois de 25 ans, John V.D.B., soupçonné d’avoir violé et étranglé une jeune fille de 20 ans avant d’enterrer son corps dénudé dans son jardin, ont demandé mardi à la chambre du conseil, appelée à statuer sur le maintien en détention du suspect, de pouvoir bénéficier d’une semaine de délai supplémentaire pour conférer avec leur client, confronté, après avoir longuement nié, aux preuves accablantes accumulées par les enquêteurs.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct