La Jérôme, «belge et zinneke à 200%»

La Jérôme est bien décidée à sortir de l’ombre des nombreux musiciens pour qui elle a chanté. © D.R.
La Jérôme est bien décidée à sortir de l’ombre des nombreux musiciens pour qui elle a chanté. © D.R.

De père haïtien et de mère flamande, Christa Jérôme n’a pas eu la vie facile. Quand elle se fait remarquer par Marc Moulin en 2001, en tant que concurrente à l’émission de la RTBF, « Pour la gloire » (l’ancêtre des « Star Academy » et autres « The Voice »), cela fait déjà neuf ans qu’elle travaille comme réceptionniste ou secrétaire. «  J’ai commencé à travailler à 16 ans, nous avons Christa. C’est mon fiancé qui m’a inscrite au concours car il voyait que j’étais malheureuse. Mon passé familial très lourd, négatif et même trash – je viens d’un milieu précaire et raciste – m’a aussi servi de moteur. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct