Pourquoi il faut dire non au «prétendu Pacte de prétendue Excellence»...

Pourquoi il faut dire non au «prétendu Pacte de prétendue Excellence»...

Si j’ai commencé par rectifier l’intitulé, c’est que l’appellation « Pacte d’Excellence » est par essence inappropriée.

Comment oser, si ce n’est par un abus de langage, parler de « Pacte » avant même qu’il ne soit signé ou approuvé ?

L’avis n° 3 précise pourtant bien dans son introduction qu’il s’agissait d’un « Projet d’accord que les membres du Groupe central s’engagent à présenter », et non pas à défendre, « à leurs instances » (1) .

L’unanimité des partenaires sociaux contre le « PPPE » et le rejet par une majorité des instances indiquent bien qu’il faut cesser de parler d’un « Pacte »: il n’y a pas d’accord sur ce « PPPE ».

On comprend que l’Excellence puisse faire consensus en tant qu’objectif d’éducation. Qui ne voudrait pas le meilleur pour nos enfants ? Encore faudrait-il ne pas confisquer cette excellence au secteur qualifiant.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Cartes blanches