Logement en kit pour immeubles vides

Les étudiants de la Cambre-Horat se sont réunis une première fois ce lundi à la Faculté d’arhcitecture pour plancher sur le projet Home for less. © Hatim Kaghat.
Les étudiants de la Cambre-Horat se sont réunis une première fois ce lundi à la Faculté d’arhcitecture pour plancher sur le projet Home for less. © Hatim Kaghat. - HATIM KAGHAT

Lutter contre l’exclusion tout en pesant sur la problématique des immeubles inoccupés, tel est le pari que souhaitent relever l’ASBL l’Îlot et ses partenaires. Objectif : imaginer, dans les six mois à venir, un toit façon poupées russes, soit un logement mobile susceptible d’équiper les bâtiments actuellement vides. « Nous travaillons depuis des années sur la création de solutions de logements, souligne Ariane Dierickx, directrice générale de l’Îlot. Nous sommes partis du principe que nous ne devions pas être uniquement dans une position de demande, d’attente ou de plainte vis-à-vis du politique mais qu’il fallait aussi contribuer à la création de solutions ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct