Mignolet, un lion en cage

Mignolet, un lion en cage

A 27 ans, Simon Mignolet ne compte que 15 « caps », alors qu’il a été appelé 49 fois en équipe nationale. Des chiffres qui ne mentent pas sur son rôle de doublure en sélection. Et son problème est d’envergure ; avec ses 2 mètres, il est quasiment insurmontable. Et pas de doute là-dessus : Thibaut Courtois, l’inamovible n°1 des Diables et futur n°1 de la planète tout court, de 4 ans son cadet, et donc pas près de lui laisser la priorité, constitue bien l’obstacle à son épanouissement sous le maillot de la Belgique. Comme Jean-Marie Pfaff avait monopolisé le poste dans les années 80 et frustré toute une génération ou Michel Preud’homme fait regretter à Gilbert Bodart d’être son contemporain dans les années 90.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct