Une soixantaine d’islamistes radicaux peuvent prétendre à une libération

© Belga
© Belga

Cinquante-sept islamistes radicaux actuellement en prison peuvent prétendre à une libération cette année, rapportent samedi les journaux La Dernière Heure et Het Laatste Nieuws, qui se basent sur une liste confidentielle reprenant les détenus radicalisés. Neuf d’entre eux pourront quitter la prison. Quant aux 48 autres, ils pourraient bénéficier d’une libération conditionnelle. La plupart de ces condamnés séjournent pour l’instant dans une cellule classique, souligne pour sa part De Tijd. Seul un détenu sur sept se trouve en cellule de «  déradicalisation  ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct