Durbuy, aux mains de Marc Coucke: «On va nous faire un Knokke-sur-Ourthe»

© Le Soir/Sylvain Piraux
© Le Soir/Sylvain Piraux

Prenez un concept touristique qui a fait ses preuves, mais légèrement périclitant : Durbuy, plus petite ville du monde, cœur des Ardennes belges. Placez-y un milliardaire, connu pour ses ambitions et son portefeuille sans fond. Vous obtenez, ce qui est sans doute, une première mondiale : le rachat d’une ville et de ses principales attractions en même pas une année. Un concept ovni et bulldozer orchestré autour d’un investissement de plus de 100 millions d’euros, de passages dans le privé de territoires naturels protégés et d’une promesse de fréquentations touristiques multipliée par trois.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct