Brexit: selon Juncker, la facture sera «très salée» pour les Britanniques

© Commission européenne
© Commission européenne

La facture du Brexit sera «très salée» pour les Britanniques, a affirmé mardi le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker devant les députés fédéraux du comité d’avis chargé des questions européennes et de la commission des relations extérieures de la Chambre.

La négociation sur le départ du Royaume-Uni de l’UE «sera difficile», a souligné M. Juncker, en précisant qu’il faudrait définir les modalités de la sortie, mais aussi l’architecture des relations futures.

Les Britanniques doivent savoir que cela n’aura pas «un coût réduit ou un coût zéro». Le Royaume-Uni sera tenu de respecter les engagements à la confection desquels il a pris part. «La facture sera, pour le dire un peu vulgairement, très salée», a-t-il précisé.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct