Le calvaire des enfants de Mossoul doit nous interpeller

Le calvaire des enfants de Mossoul doit nous interpeller

Trois cent cinquante mille enfants sont aujourd’hui pris au piège de la reconquête de Mossoul où ils ont à souffrir des bombardements, des combats et de la faim, selon l’ONG britannique « Save the Children ». Il ne fait pas de doute que ce nouvel épisode violent provoquera bientôt un nouvel exode qui viendra compliquer encore la situation déjà très tendue, et c’est un euphémisme, aux frontières de l’Europe.

C’est que les « hot-spots », installés en urgence aux frontières grecques et italiennes débordent, depuis de trop longs mois, de candidats à l’asile. Après s’être trop longtemps illustrée par sa lenteur, ses divisions internes et son incapacité à adopter rapidement des solutions efficaces, l’Union européenne a adopté, en septembre 2015, un mécanisme obligatoire de répartition exceptionnelle des demandes de protection internationale.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct