Publifin: Georges Pire ne nie pas que les fédérations des partis étaient au courant

Le vice-président de Nethys et ex-administrateur de Publifin Georges Pire (MR) n’a pas nié mardi, devant la commission d’enquête Publifin, que les fédérations des partis politiques et les fédérations d’arrondissement de ces partis étaient au courant de la création des comités de secteur et des rémunérations qui y étaient pratiquées.

«Vous avez signé un engagement à faire le reporting. Donc ça veut dire que les grandes décisions prises - constitution des comités de secteur, en ce compris les rémunérations y afférentes - étaient transmises à l’organe compétent, et vous parliez de fédération provinciale...», a demandé Patrick Prévot (PS).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct